Vente Presse Louboutin 2016

Si l 2016 a fait la part belles aux équipementiers sportifs comme Nike, Puma ou adidas, la cérémonie d des JO de Rio aurait presque pu concurrencer les défilés de mode. En effet, alors que la délégation française était habillée par Lacoste, les Etats Unis se sont offerts Ralph Lauren, les athlètes britanniques Stella McCartney et les sportifs cubains Christian Louboutin. Après Londres en 2012 et Sotchi en 2014, Armani a une nouvelle fois habillé l italienne.

Fleurissent depuis une poignée d’années dans Paris des lieux mono produit, suivant les glorieuses traces de Pierre Hermé et de ses macarons ; sillonner Paris en diagonale pour une denrée unique est devenu mode, tendance, qu’il s’agisse de mozzarella (Mmmozza), de chou pâtissier (La Maison du chou, Popelini, Odette), du cup cake (Berko, Chloé S, Scarlett’s Bakery, Miss Cupcake), de l’éclair (clair de génie), des angels cakes (Ciel) c’est un filon, un concept marketing, déclinable à l’infini, mais aussi un peu sclérosant. J’aime entrer dans une pâtisserie sans idée préconçue sur ce que je vais déguster, j’aime être surprise, séduite par l’inventivité du créateur qui laisse libre cours à son imagination. C’est pourquoi, j’ai longtemps laissé ces maniaques à leur monomanie, jusqu’à un sérieux accroc dans cette ligne de conduite..

En Provence, on arbore le chapeau panama. En Toscane, on sort son Goyard Le dernier cri ? « Suivre le courant régionaliste qui revisite le patrimoine local », répond Vincent Grégoire, chasseur de tendances à l’agence Nelly Rodi. Mémo : au Pays basque, acheter le tee shirt 64 (des Pyrénées Atlantiques) ; en Bretagne, afficher son caleçon surfwear Kanabeach ; à Marrakech, dégoter des fines sandales en cuir.

L’alternance de phases de gel et de dégel à Moscou durant l’hiver a bien souvent pour résultat la formation d’amoncellements de glace sur les routes. Si les rues du centre ville sont dégelées à grand renfort de produits chimiques, certaines routes plus éloignées sont de véritables patinoires. Même en Uggs, on n’est pas à l’abri d’une ou plusieurs chutes au cours de l’hiver.

On connaît à présent tou(te)s le it bag YSL : la besace. Pour une allure de lycéenne à la Gossip Girl, avec l’uniforme (oui, j’ai l’uniforme 2j/5 dans mon lycée), ou simplement la parure Blazer écusson + jupe plissée, on le voudrait toutes. Certes, se déclinant dans toutes ces matières et toutes les couleurs, on rêverait toute de l’avoir pour l'(automne/)hiver, mais comme tout it bag digne de ce nom, il faut taper dans le cher, ici : 1295 (et plus me semble t il)..

Tagged with:    

About the author /


Post your comments