Louboutin Paris Faubourg Saint Honore

Un artiste, et je sais de quoi je parle, c’est quelqu’un qui ne connaît pas la satisfaction. S’il la connaissait, il arrêterait de travailler. C’est parce que chaque tableau est imparfait, qu’il doit en faire un autre. En centrant l’attention sur la petite main, celle qui porte les paquets et pas les robes, le cinéaste expose le mécanisme de cette industrie du luxe qui, qu’on le déplore ou non, est devenue l’un des pôles du glamour. On connaît le rapport fascination/répulsion d’Olivier Assayas, connaisseur du situationnisme, avec ce monde là, et il déploie clairement une critique du matérialisme hystérique. Mais on ne peut s’empêcher de trouver qu’il y a quelque chose d’étrange dans le système du film : Maureen se plaint du monde de la presse où les annonceurs imposent les choix éditoriaux, alors même que le contrat Chanel de son interprète, Kristen Stewart, offre au film d’étendre son exposition jusque dans des sphères non cinéphiles.

Mais si tu attends les soldes tu peux prévoir un budget de 300 euros pour une paire de créateur que tu garderas quelques années. Dans ce cas je te conseil un modèle escarpin classique passe partout. Budget : 80 euros pour des escarpins en cuir. Lady Gaga qui en raffole en a parfois vacillé. Et on se demande bien qui a pu trottiner dans le modèle Armadillo (collection printemps2010) du défunt Alexander McQueen qui rêvait alors de superhumains mutants, chaussés de bottines en cuir et bois aux allures de sabots mais avec les pieds quasi à la verticale. Des délires de grandeur de créateurs ? Certes.

Une idée irréelle, sans entité économique ni identité culturelle. Ce grand territoire n’est d’ailleurs invoqué par aucun mouvement d’opinion. Vendu 20 F, ce magazine de 52 pages en couleurs est organisé en trois cahiers, économie et aménagement du territoire, lieux de mémoire, culture.

Mais ce n’est pas un problème, elle adore ça. De plus, à Paris, c’est formidable, il y a des paparazzi qui attendent à la sortie. Question : Et le jour où vous sortirez complètement bourrée d’une boîte de nuit, que vous vomirez partout et qu’il y aura des photographes, vous les aimerez autant ? Réponse : Non, bien sûr, mais j’ai confiance en mes amis pour qu’ils s’occupent de moi et m’évitent ce genre de moments..

On est différente physiquement et au niveau du caractère également. Nous ne sommes une seule et même entité mais, bien deux distingue. C’est l’erreur que, font beaucoup de personne qui n’ont aucune conscience de la gémellité. » Je parais peut être froide sur le moment mais, les gens m’agace avec ce genre de question.

About the author /


Post your comments