Louboutin Orange

Une rupture régalienne, un régal de rupture, celle qui a dominé l’année par ses coups bas, de théâtre et d’édition. De la sortie, début janvier dans Closer, de photos volées d’un président se rendant en scooter chez sa dulcinée à la publication surprise, huit mois plus tard, de Merci pour ce moment, 320pages d’un récit vengeur où Valérie Trierweiler défouraille son ex en mode kill billeuse. Elle avait allumé la mèche dès juin2012 avec son tweet jaloux soutenant le tombeur de Ségolène Royal à LaRochelle.

Chercher une librairie dans le Dubai Mall est une gageure. Sur les 830 boutiques (hors cafés et restaurants) du centre commercial, on n’en compte que deux, contre 16 marchands de lunettes, 22 enseignes de vêtements exclusivement pour hommes et. Plus de 500 boutiques de prêt à porter pour femmes ! Devant le triangle d’or, là où sont concentrées toutes les enseignes de luxe, la moquette devient tout à coup plus épaisse.

Tu veux savoir si, pour des raisons de communication politique, Sarkozy a décidé de l’heure de la mort d’un homme ? Eric Lalès était dans un état désespéré depuis hier après midi. Après une discussion avec les médecins, sa femme a demandé à ce qu’on le débranche. Il était en état de mort clinique, de mort cérébrale.

Ce changement chez Target montre une réelle volonté d’inscrire la notion de « diversité » à leurs valeurs. Nous sommes tous différents, qu’il s’agisse de nos origines ou de nos particularités. Il était donc évident pour la marque de décliner toute sa collection de lingerie féminine en plusieurs modèles : « Chez Target, nous savons que toutes les femmes qui s’habillent chez nous ont des formes, tailles et couleurs de peaux différentes.

Artistes, cadres, commerçants, professeurs, banquiers, le tatouage n’est plus réservé aux rebelles, riders dans l’âme. Ce qui était vrai dans les années 80 ne l’est plus aujourd’hui. Cette marque indélébile s’est assagie, certains disent même embourgeoisée, au point de devenir un accessoire de mode.

Tête en l’air avouée, pas soigneuse pour un sou, elle les malmène, ses chaussures, n’a chez elle pas même une boîte de cirage, ce minimum syndical. Gageons qu’elle les quitte comme nous, d’un geste las et oublieux, loin des prévenances fétichistes. Karine Arabian est pourtant chausseuse, créatrice de sa propre marque, l’une des rares femmes à l’être.

Les soldes en boutiques ont baissé en France en janvier 2015 ( 5% de fréquentation, et 16% de revenus pour les boutiques par rapport à 2014, chiffres Toluna pour le magazine LSA). Qui s’en est tiré sans pertes et fracas ? L’e commerce. On clique, on dépense..

Tagged with:    

About the author /


Post your comments