Louboutin Lille

L je me dis que je devrais peut aller voir Manuel, un vieux pote que je vois a chaque vacances en espagne. Donc je vais chez lui, c’est genre 20h quand j’arrive, parce qu’il est 2 bornes de la plage. Devant chez lui, je frappe et l une bimbo qui ouvre mais Wahouw d’o elle sort! Lui arrive juste apr et il m’explique que c’est sa nouvelle meuf.

Ils avaient tous hâte à vrai dire. L’épreuve se révéla pas si compliquée que cela au final. En effet, c’était juste à retrouver des objets mythiques de littérature, apparemment leurs bizuteurs étaient cette année là des satanistes de la littérature américaine en pleine forêt, celle juxtaposée à l’université, avec pour seule aide une lampe torche parfois un peu faiblarde après y avoir été emmené un sac en toile sur la tête.

Tu conserves avec attention beaucoup de tes secrets, peu de gens sont au courant de ton existence avant San Francisco. Personne ne sait que tu as été l’une de ces filles dont on a longtemps profité. Ton silence, lorsque la nuit tombe, ton angoisse, les soirs d’orage.

D’ailleurs, elle est venue avec une grande malle d’où elle déballe sa collection de broches étoiles, ses colliers, son corset Gaultier et ses talons Louboutin les premiers qu’il a réalisés pour l’un de mes concerts . C’est justement sa performance au Châtelet que la chanteuse actrice prépare. Une opening night dans l’idée d’un happening, mise en scène par ric Dahan et scénographiée par Vincent Darré, avec des costumes de Jean Paul Gaultier.

Première émission de télé réalité à 17 ans, première opération pour se faire refaire les seins à 18. Mais ce ne sont pas ses photos lascives qui lui ont permis d’atteindre la panthéonisation médiatique. C’est une simple tirade visionnée, et parodiée, des dizaines de millions de fois.

D’une beauté démoniaque, le flacon, fermé d’un bouchon vertigineux une aiguille calquée sur l’exacte hauteur du talon de la ballerine Ultima, soit 20,5 cm au garrot tout de même , dessinée pour l’exposition Fetish de David Lynch à la Fondation Cartier, rappelle les encriers massifs de cristal anciens. Son corps facetté (inspiré des balustrades des immeubles classiques des XVIIe et XVIIIe siècles), lui, est en verre noir teinté dans la masse et dégradé jusqu’à la transparence la plus pure pour laisser apparaître LE rouge. Bref, on frôle l’objet d’art, celui qu’on expose ostensiblement dans son salon..

Un enthousiasme de sale gosse qui ne tarde pas à lui attirer sympathies et connivences. En 1988, j dans le 11e arrondissement de Paris. Voilà déjà 1 an que je traînais à faire des tags, à fréquenter les spots de graffs, Stalingrad, les palissades du Louvre, Convention.

Tagged with:    

About the author /


Post your comments