Louboutin Immobilier

Houria BOUTELDJA, porte parole du Parti des Indigènes de la République, est une jeune femme brillantissime et courageuse qui vient de publier aux éditions La Fabrique son premier livre Les Blancs, les Juifs et Nous . Habituée des plateaux télé où elle refuse de s’incliner devant le machisme blanc ou le paternalisme de la Gauche caviar, elle est désormais une figure de la résistance non pas immigrée, mais indigène de la République. En effet, les immigrés sont venus, à la demande du patronat français, dans les années 50 80, du Maghreb, d’Afrique noire et des Antilles.

D’autres destinations ont aussi leurs codes. Ainsi Saint Tropez dénote. « Il n’y a qu’ici qu’on peut voir une telle extraversion », lance Elodie, qui dirige la boutique de prêt à porter Psssy du village. Et puis, en ao dernier, j’ai appris que j’allais licenci pour raison Je me suis dit : c’est le destin ! Voil trois ans que j’ai envie de rentrer la maison, enfin je vais pouvoir le faire. Deux jours plus tard, j’apprenais que j’ de nouveau enceinte.Le retour la maison et la d trois mois de pr effectu je me suis retrouv la maison. Et l j’ai commenc d Evidemment, j’ heureuse de pouvoir r mon fils la cr 15 heures et d’avoir du temps pour ma famille.

L’enfant a 12 ans, elle vit seule avec son fiancé de 15 ans qu’elle veut épouser. La Ddass s’alarme et retire à sa mère ses droits parentaux. Suit une période sombre, passée de centre fermé en centre grillagé au fil des fugues. Audébut, je faisais comme si Conchita ne connaissait même pas Tom, c’était très drôle, s’amuse t elle. Dans son conte de fées, Wurst est mariée avec Jacques Patriaque, un Français. Elle précise dans la vraie vie, il s’appelle Tom aussi, comme moi, et il adore la France.

Nicolas Sarkozy conteste aussi la chape de plomb qui renvoie à l’infréquentable ceux qui abordent le sujet de l’immigration. Cette chape a été imposée par une gauche caviar qui n’habite pas dans les quartiers ou l’on souffre et par une gauche caviar qui scolarise ses enfants dans les établissements ou il n’y a pas de problème. Applaudissements.

Quand Léa Crespi, mandatée par Flammarion, est venue me tirer le portrait, nous sommes descendues avec son assistant dans les rues de mon quartier. Un quartier populaire et populeux, et moi au milieu du trottoir à prendre la pose. C’était l’heure de sortie des classes, des collégiens passaient avec leurs carnets de correspondance à la main.

Pour commencer, KA, ex enfant de banlieue communiste (Villejuif) a depuis longtemps le cur à gauche, quoique porté ces temps ci à l’abstention. Bien sûr que je me souviens du 10mai1981, quelle joie ! Après, les désillusions sont arrivées Plus jeune, je traînais avec ma bande de gauchos, anarchistes, trotskistes. En devenant chef d’entreprise, je me suis retrouvée confrontée à pas mal de questions, tiraillée.

Tagged with:    

About the author /


Post your comments