Louboutin Homme Mocassin

Ses Walkyries, ses amazones, disposaient d’un arsenal d’accessoires relevant du tropisme sado maso (menottes, fouet, stilettos). Les filles nues, écrasées de soleil, posant sur des falaises blanches, les androgynes, réminiscences de Marlene Dietrich, mains dans les poches et regard fatal, dans un décorum Mitteleuropa. Newton créa un monde inoubliable.

Christian Louboutin l’assiste pour l’installation d’une rétrospective de son oeuvre, en tant que coursier manutentionnaire. Son élégance des années cinquante, sa douceur, la façon dont il parlait aux femmes, tout chez lui m’impressionnait à la manière dont le cinéma hollywoodien fascine les adolescents, pas seulement à cause des acteurs ou des costumes mais pour une approche de la vie complètement différente. Lui, en revanche, devait me prendre pour un ouistiti..

C’est un cabaret spécial, à taille humaine, un lieu créé par un esthète rigoureux (Alain Bernardin, NDLR) qui a imaginé un univers au complet : une esthétique Crazy, une taille Crazy, une lumière Crazy, des couleurs Crazy. Et en même temps une ambiance de boudoir. La scène toute petite, comme une boîte, fait 8 mètres de long, 3 mètres de haut et 4 mètres de profondeur.

Révolution des codes ? Alors qu’elles n’ont jamais été aussi près de conquérir les postes les plus élevés du pouvoir (une récente proposition de loi sur les conseils d’administration vise à imposer un quota de 40 % de femmes dans ces instances d’ici à six ans), les femmes semblent s’être totalement émancipées du style masculin du milieu des affaires. Il y a cinq ans, elles commençaient à revendiquer leur féminité, notamment dans le choix des accessoires. Aujourd’hui, elles sont nombreuses à laisser parler la bête de mode qui sommeillait en elles.

Après un diplôme de littérature anglaise à l’université d’Ucla, Natalie Massenet décide de partir au Japon, là où tout se passe . Arrivée en plein épisode sismique, elle appelle son père en pleurant, veut rentrer. Se ravise. L’ambiance a été géniale. Elisa Sednaoui y campe une de ces filles qui inspirent tout rockeur dans l’âme et pour laquelle se déchirent des garçons qui se croyaient frères à la vie à la mort. Une groupie ? Non.

Souvent il pleut, mais cela ne m’arrête pas, au contraire, j’aime courir sous la pluie. C’est comme si je me lavais de tout et cela me fait du bien dans le fond. Je crois Toutefois, il faut que je retourne chez moi, pour me doucher, me restaurer et m’habiller afin d’aller travailler.

Mais avec 11millions de Corsa produites depuis le lancement en1982 et 38séries limitées pour ranimer régulièrement le catalogue, la tâche est rude. La vérité de la série limitée automobile, peu flatteuse, c’est qu’elle sert le plus souvent à réanimer un modèle en fin de course. On liquide les stocks avec de la déco et des options à gogo.

Tagged with:    

About the author /


Post your comments