Louboutin Homme Jean Jacques Rousseau

Et sa production, qui émarge au moyen haut de gamme (de 120 à 700euros la paire) est résolument féminine, majoritairement à talon, très élevé de préférence : Mon grand regret, c’est de ne pouvoir personnellement dépasser les neufcentimètres, à cause de mon pied un peu plat. Mais le pire, à porter comme à travailler, c’est l’entre deux, les talons de 4 5centimètres : très difficile de faire quelque chose de joli avec ça. Les deuxfois où on la rencontre, à domicile et dans son avoisinant showroom du IXe (Paris), elle est haut juchée et ainsi aussi à l’aise que l’oiseau sur sa branche, zérooscillation.

Exit le cygne blanc, place à son jumeau noir avec des détails rock et punk faisant écho aux silhouettes de danseuses dark vues chez Acne Studios, BCBG Max Azria, Undercover et John Galliano. Chez Valentino, elle s’impose même comme la néo ranger. Un comble pour cette chaussure à la réputation tout ce qu’il y a de moins sulfureuse..

C’est bien connu, on pourrait très bien citer la beuverie ou encore les défis idiots mais cela ne serait pas réellement important. Après tout, au final, Zara est belle et bien rentrée dans la confrérie. D’ailleurs, elle ne participe pas aux bizutages.

Et oui, celle qui a déjà inspiré les plus grands créateurs parmi lesquels Karl Lagerfeld ou encore Christian Louboutin a décidé d’ouvrir un compte Instagram intitulé Barbiestyle dans le but de faire suivre à ses fans la Fashion Week printemps été 2015 qui commence ce jeudi 4 septembre. Coup de coeur, street look, dernière tendance mode, conseil, bonne adresse shooping etc. La petite amie de Ken livrera tout en direct live des backstage des défilés.

Silhouette qu’elle ne floute pas, que ce soit en robe noire ou en pull/jean. Ne pas en conclure à une fierté de charnue : si à l’équation Beth Ditto ou Lady Gaga ?, Arabian répond Beth Ditto évidemment, c’est qu’on parle alors musique. Et si elle s’est fait connaître par des modèles à bout rond, l’inconditionnelle du glamour hollywoodien très net, très architecturé, est aussi apte à l’effilé, à l’aigu.

En répartissant les malles par thématiques, le commissaire d’exposition rappelle leur fonction, leur dessein. Une grande partie du parcours est consacrée au voyage. Expédition en croisière, en avion, en train. Il s’effondre sur le sol, mais Gaïa ne s’attarde pas sur le type. Non, elle récupère simplement le sac alors que le type se cavale en jurant. Gaïa soupire, se recoiffe et relève le regard vers la victime.

Son packaging étonnant et sa teinte emblématique séduisaient les adeptes de la marque comme les accros aux cosmétiques. Et le designer n’a pas dit son dernier mot. En effet, Christian Louboutin tente désormais sa chance dans l’industrie du nail art.

About the author /


Post your comments