Louboutin 5Th Avenue

Un projet très attendu par ceux et celles qui ne peuvent se passer des créations signées Louis Vuitton. « Lorsque Nicolas Ghesquière, et moi, avons parlé des talents exceptionnels que nous voulions approcher, nous nous sommes spontanément adressés aux meilleurs dans leurs domaines. J’ai trouvé cela fascinant et amusant de les réunir et de voir leurs différents points de vue sur le Monogram.

Et un jour, peut être, on est payé. SP Santé a le chic pour faire trainer un max et arriver à la date butoir au delà de laquelle on ne peut plus engager de réclamations. Quand le patient est encore en soins on peut toujours se débrouiller avec lui, le faire payer et lui demander de se démerder lui même avec sa mutuelle.

Beyoncé poussait la chansonnette et la superbe Blake Lively livrait un speech prenant sur l’importance des dons réalisés en faveur de Chime for Change. Mardi soir, l’association célébrait son premier anniversaire au Lincoln Center de New York. Nombreuses sont les célébrités à avoir fait le déplacement.

Côté make up, la belle avait pris soin de ne pas en faire des tonnes. Elle arborait un maquillage discret composé d’un fard à paupières marron glacé, d’un peu de blush délicatement rosé et d’un rouge à lèvre très sobre. En bref, l’égérie Dior était, une fois de plus, superbe pour monter les marches cannoises !.

Il y a des jours comme ça où tout va de travers. Mais alors vraiment de travers. Et là, je ne parle pas de se fourrer sa brosse à mascara dans l’il, ni de casser le talon de sa Louboutin dans les couloirs du métro. C les grands! Pour ma part, le graffiti et le tag me ressemblaient plus. D’un autre côté, nous faisions tous partie d truc, cette énergie est indescriptible, il faut la vivre. On traversait la capitale pour voir des magnifiques graffitis réalisés par les plus grands, Colt, Mode2, Bando, Boxer, Meo, Jonone, Aone, les BBC, Steph COP, il y en avait tant! J adoré ces moments là, et je suis fier d avoir fait parti!.

Karim Ferchiou grande carcasse, sourire enjôleur, tchatcheur impénitent rentre par la fenêtre quand la porte se ferme. La preuve avec ce stand installé dans l’un des pavillons phares du salon alors qu’il n’est ni un constructeur ni un équipementier de premier rang. Tous les non industriels sont rassemblés dans les pavillons 2 ou 3, la plupart sur des petites surfaces.

Ou allez y en bottes à talons hauts. Des chaussures d’hiver abîmées ou des Uggs seraient mal venues. Une robe, un tailleur élégant, des talons ou des bottes, une pochette conviennent bien. En même temps, comme une arme, ils en font une maîtresse (au sens sadomasochiste) puisqu’il suffit de poser le stylet du talon acéré sur l’homme allongé pour le faire atrocement souffrir, voire le blesser. À tout jamais. En même temps, comme les bandages des pieds des Chinoises, ils entravent la femme, lui interdisent de s’échapper, la fragilisent au point qu’elle peut à tout moment se casser (la cheville) , commente Jacques André.

Tagged with:    

About the author /


Post your comments