Louboutin 2018 Collection

Je porte toujours les mêmes vestes du même tailleur anglais, la même Rolex des années 1960 que ma femme m’a offerte, j’ai le même porte mouillettes ancien depuis des années. Je préfère les objets qui traversent le temps et dont l’apparence est suffisamment informelle pour en supporter les agressions. Je suis donc très attaché à ce sac chargé de mon histoire et de mon enfance américaine.

On rêve toutes un jour de s’habiller comme nos stars préférées, de faire du shopping avec une carte bleue illimitée et ainsi pouvoir dépenser sans compter. Bon stop ! Retour à la réalité. Pour ma part, qui dit étudiante dit petit budget. Elle a entrepris une longue thérapie, qu’elle a arrêté un temps, puis reprise récemment. Farida ne se laisse pas couler, elle a bien trop peur de se laisser entraîner vers une pente funeste, d le même chemin que son père, pour ainsi dire. C’est d’ailleurs par instinct de survie qu’elle choisit de fuir son passé pour mieux construire son avenir.

Au Women’s Forum, cette année, à Deauville, un observateur averti aurait pu se croire en plein tournage de September Issue, le documentaire consacré à la rédactrice en chef du Vogue américain, Anna Wintour. Au bras des businesswomen présentes à ce grand rendez vous d’affaires, on pouvait apercevoir, en lieu et place des traditionnelles housses pour ordinateurs portables un défilé de it bags. Stilettos aux pieds, l’allure glamour, la plupart avaient troqué leurs sombres tailleurs pantalons pour des tenues stylées.

I’m not a great fan of puppeteers, but I have a nagging fear; someone else is pulling on the strings. Something terrible is going down through the entire town, wreaking anarchy and all it brings. I can’t sit idly, no I can’t move at all, I curse the name, the one behind it all.

L’enfance n’a pas été un manège enchanté, on le comprend à sa manière d’évacuer le sujet après un: Comme mon père était employé des Eaux et Forêts, on a beaucoup déménagé et j’avais ça en horreur mais je me suis rendu compte, plus tard, que beaucoup d’acteurs ont vécu ce type de situation, et ça suppose des qualités utiles dans ce métier: il faut savoir s’adapter rapidement et, pour ça, être très observateur. Larousse solaire a eu un passage particulièrement dark, à l’adolescence. Tête de Turc au collège, divorce des parents.

Akli décrit chaque moment avec une plume fine, ardente, vive et incisive. Derrière une histoire peu banale d’amour, on ne peut être insensible aux métaphores, aux phrases de cet auteur. Il pose un regard sur tout ce qui l’entoure, il a le sens du détail, de l’analyse.

Tagged with:    

About the author /


Post your comments