Christian Louboutin Sklep W Polsce

« Je ne ressens pas vraiment de sympathie pour ces femmes qui souffrent. Si Tina Turner et Prince peuvent se produire sur scène pendant trois heures avec des talons, vous ne pouvez pas me dire que c’est impossible de marcher avec. Ressentir de la douleur en portant des talons, c’est un plaisir.

Sachant que la bombe est assez manuelle, grande tricoteuse (là, on se pince carrément), mais pas manchote côté décoration non plus, capable de repeindre les murs. Sors de ce corps, Valérie Damidot! Bref, l’espace d’un instant, la déception nous frôle de ses ailes coupantes: Christina Hendricks a la charge sexuelle d’une Rita Hayworth ou d’une Liz Taylor mais au fond remplit les exigences d’asepsie du nouvel Hollywood. Pffffff..

Superficielle; quitte ou double, elle peut l’être comme elle peut ne pas l’être, c’est selon ses humeurs. Loyal, seulement en amitié, elle est de ceux qui pensent que les amis c’est pour le meilleur comme pour le pire. Brillante; elle a beau être blonde, elle en a sous le crâne, merci à son éducation ultra culturelle.

A les désinhibe, leur permettant de s’éclater encore plus. Le masque participe à la co mmunion festive. Si on va au Burning Man en jean, on rate quelque chose.. Accompagnant la libération de la femme, il a aussi délivré l’esthétique de mode du carcan dans lequel elle s’enlisait. Jusque là, la mode vendait du rêve, avec lui elle s’est mise à vendre du fantasme . Fantasme, sexe, violence et volupté.

Je veux bien passer l’aspirateur, mais pas le balais, les poubelles ça pu trop j’y touche pas. Le nettoyage de la salle de bain, c’est mort je nettoie pas les poids de tout le monde ! Celui des toilettes c’est pareil . Donc en gros je veux bien faire le salon et ma chambre .

La première fois que je l’ai vue, ce fut de dos. C’était à l’hôtel de la Monnaie. Elle posait son pied sur une marche, étirait son bas et réajustait sa jupe : spectacle fascinant, séquence signée Newton, déjà ! La star qu’il a le mieux photographiée (mettons Ava Gardner hors concours), c’est Deneuve, et de très loin ! La dimension érotico glaciale vient de Newton.

Point de rouge dit Louboutin sur les ongles des mannequins, mais deux couleurs ensoleillées que l’on se verrait bien fièrement arborer sur une plage de Cancùn comme dans le métro parisien. Au menu, on a le choix entre un jaune ancien, légèrement moutarde,nommé Mula Lisa et un bleu turquoise clinquant Batignolles. Et pour la petite touche fun, on ose à l’instar du podiumporter les deux couleurs à la fois.

Tagged with:    

About the author /


Post your comments