Christian Louboutin Jolly B

Quelle tristesse. Le Père Noël ne pourrait il pas me l’ammener au pied du sapin? Ha non c’est vrai, le Pôle Nord aussi est touché par la crise. Bien joué. Ce n pas parce que tout le monde ne peut pas se permettre que c une question de valeur. Valeur dans quel sens ? Code moral ? Ou valeur de l ? Parce que oui, si les revenus sont bas alors un t shirt 100 euros para bien trop cher. Mais les achats sont normalement proportionnels aux revenus..

Visionner Connasse permet de se former à la chutzpah. Pour les Américains, rien de grand ne s’est fait sans chutzpah, et de Steve Jobs à Oprah Winfrey, tous les héros américains se voient gratifiés d’un culot hors norme, gardant des places pour leur sac, se réservant les meilleurs plans pour les soldes. Outre Atlantique, on estime que seuls les sans filtre réussissent, dans leur vie publique comme dans leur vie privée.

Kate Moss, égérie de nombreuses marques, est aussi folle des Louboutin et sort sa paire indémodable chaque fois que l’occasion se présente. Enfin,Emma Watson, avec son allure de femme enfant, impose sa féminité en grimpant sur ses escarpins qui lui offrent une silhouette tout simplement parfaite. So glamour !.

Vogue, Queen, Nova, Vanity Fair, Elle : ce qui avait trait à la beauté des femmes passait désormais sous son vernis décapant. Au white spirit, il déglaça Dal et Ava Gardner, Catherine Deneuve et Charlotte Rampling. Il ne s’adaptait pas aux créateurs, c’est eux qui se soumettaient à son esthétique.

Mais ne vous y trompez pas, la magie Louboutin ne se limite pas à la couleur et s’étend jusqu’à la conception du flacon. Véritable objet d’art, celui ci est directement inspirée de la Ballerina Ultima, considérée comme le modèle le plus vertigineux jamais dessiné par le chausseur de luxe. Avec son conteneur à facettes et son bouchon haut de 20,5 centimètres, ses allures d’encrier nous renvoie directement au monde de la calligraphie et nous permet de profiter de l’application comme d’une expérience raffinée (et déjà moins de chevilles foulées qu’avec une paire d’escarpins)..

Il disait d’elle qu’elle avait des cuisses de nymphe , explique Arielle Dombasle. On comprend mieux de qui elle tient ces jambes interminables et cette taille si fine. Elle regarde les vêtements avec l’il avisé de celle qui sait ce qui la mettra en valeur.

Si Lya avait toujours occupé une place à part et ce bien avant qu’on ne couche ensemble, elle était la meilleure amie de Cecy et une bonne amie aussi. Et elle garderait cette place à part bien après la fin de leur petite mésaventure forcée, parfois je me disais que marié, je n’aurai qu’à attendre le trépas de son ancestral paternel pour demander le divorce, elle serait libre d’épouser un homme qui l’aimerait vraiment et moi Mais pour le moment Lya était ma fiancée et une amie des plus importantes, une alliée dans mon travail et par le passé mes études. Et c’est d’ailleurs ce que symbolisait ce bouquet de fleurs, plus qu’une déclaration amoureuse comme beaucoup ne sachant pas les menottes à mes poignets pourraient penser..

Tagged with:    

About the author /


Post your comments