Buty Louboutin W Polsce

La conversation est animée. L’objet du débat : les prix du prêt à porter qui s’enflamment. C’est devenu insensé! s’exclame Cameron. La douceur de la Ddass. Un livreur interrompt le récit. La maison Dior vient déposer les robes pour Marrakech. Elle a assez voyagé de par le monde pour savoir reconnaître en New York la ville qui saura s’adapter à son voltage. Son énergie, surtout. Et c’est avec cette énergie toute américaine qu’elle est entrée dans le bar, nous a salué, a aussitôt embrayé sur une conversation qui pourrait ne jamais s’arrêter, le tutoiement a dévoré très vite le vouvoiement, le français a twisté avec quelques expressions en italien et d’autres en arabe.

Des jeux de longueurs. Des superpositions. Un travail autour des plis. Après tout, à quoi ça servirait hein ? On ne l’appelera pas tous les jours Zara Micheline Guenièvre Roy non ? Alors, c’est tout simplement Zara Roy. Ge Elle a au compteur vingt trois printemps, enfin les vingt quatre ans sont pas loin cette année. A commence à en faire tout ça.

Je ne suis pas sujet à l’inflation de l’ego parce que j’ai eu la chance d’avoir sous les yeux des parents célèbres qui ne se considéraient pas différents sous prétexte qu’ils faisaient la une des magazines. J’ai survécu à des blessures d’ego terribles. Il n’y a rien d’exemplaire là dedans, tous les gens qui font ce métier, les comédiens, les réalisateurs, les auteurs connaissent cela par cur..

Exit le cygne blanc, place à son jumeau noir avec des détails rock et punk faisant écho aux silhouettes de danseuses dark vues chez Acne Studios, BCBG Max Azria, Undercover et John Galliano. Chez Valentino, elle s’impose même comme la néo ranger. Un comble pour cette chaussure à la réputation tout ce qu’il y a de moins sulfureuse..

Le visage un modèle d’équilibre est fauve : mâchoire anguleuse, yeux sombres dessinés au khôl, chevelure abondante et lèvres vermillon. Sa sensualité troublante, mi gamine, mi femme, ferait presque oublier le cerbère, son publicist. En retrait, calé dans son fauteuil, l’air buté, il tend l’oreille pour vérifier qu’on n’aborde pas le sujet interdit : l’ex (ou l’actuel, l’info varie selon les jours), Justin Bieber..

Une Internaute connue sous le pseudonyme d’ethical_rhyme a réalisé le rêve de sa petite sur. Cette dernière, lycéenne, voulait à tout prix porter une paire de Louboutin pour se rendre à son bal de promo. Et pas n’importe quelle paire de Louboutin : les Daffodile Strass ornées de cristaux Swarovski de couleur bleue.

Tagged with:    

About the author /


Post your comments